Commençons avec un de mes Asanas (position) préféré ! Pourquoi ? Aucune raison logique, c’est vraiment une question de feeling. Voyons de plus près…

COMMENT FAIRE LA POSE

Comme vous voyez sur la photo de couverture, ma flexibilité n’est pas encore assez grande pour que mon nez touche le sol, en théorie, le nez devrait toucher ou être le plus près du sol possible.

Étapes exactes :

1 – Placez un de vos genoux sur l’autre

2 – Gardez vos mains derrière votre dos

3 – Penchez-vous vers l’avant selon VOTRE maximum

4 – Durant la pose, vous devez regarder le bout de votre nez (oui les yeux sont un peu croches en cette position. Vous n’êtes sûrement pas habitués donc, au début ça tourne un peu, la sensation est étrange mais à force, ce ne sera plus un problème. Persistez.)

5 – Gardez la pose 30 secondes.

 

SELON LES ÉCRITS

Cette position, selon les traditions, remplie le corps d’une énergie pure comme de l’or liquide et aide celui-ci à ne pas développer de maladies. Il est dit que même si vous pratiquez seulement 2 fois par mois ce Asanas, vous verrez des résultats bénéfiques sur votre santé globale. (Réf : Asana-namai 53)

Essayez cette position SANS INTELLECTUALISER la démarche, sans vous posez trop de questions sur votre flexibilité, de toute façon vous ne pouvez pas faire davantage que ce que votre flexibilité vous permet donc, on se lance dans l’action sans penser ! 🙂

 

DÉFI POUR DEMAIN

Essayez demain, de ne pas intellectualiser ce que vos clients, vos collègues, votre famille ou n’importe qui vous dit. Laissez tomber le plus possible d’analyser tout. Soyez dans l’action, sans trop vous attarder aux fleurs du tapis ! 🙂

Source : Nithyananda Sangha