POURQUOI S’EN FAIRE AVEC L’ACIDITÉ AU JUSTE ?

En présence d’excès d’acidité, le corps mets en place des mécanismes de correction ou de compensation, à l’image de la nature d’ailleurs. Je me plais souvent à dire que la nature a horreur du vide, elle doit toujours compenser.

L’un de ces mécanismes puise dans les réserves basiques pour neutraliser au plus vite cet excès d’acidité. Il mobilisera donc, entre autre, du citrate et du bicarbonate osseux. Comme ils sont directement liés au calcium, celui-ci risque d’être éliminé plus rapidement de votre organisme et un manque à ce niveau ou une déficience risque d’apparaître.

 

À FAIRE

  • Bien s’hydrater au quotidien. BOIRE DE L’EAU. Tous les autres breuvages ne comptent pas. Ceci aide le corps à éliminer les impuretés, les charges acides et soutien le travail de vos reins.
  • Accordez plus de place aux protéines végétales dans votre alimentation, car moins acidifiantes que les protéines d’origine animales.
  • Consommez des légumes abondamment.
    Pour vous donnez une idée, 3 à 4 tasses par jour ne serait pas de trop !
  • Variez vos sources de glucides. La patate douce devrait devenir votre meilleure amie car celle-ci à un index glycémique intéressant en plus de vous donnez de l’énergie sur une bonne période de temps.

 

À ÉVITER

  • Consommer trop de viande.
  • Ne pas manger suffisamment de légumes.
  • Consommer trop d’aliments salés.
  • Abuser de certaines boissons riches en sels acidifiants.
  • Le stress